Le Shiatsu

Le propos ici ne sera pas de détailler une nouvelle fois le Shiatsu. Si votre recherche vous a amené sur ce site, c’est que clairement vous vous êtes déjà intéressé au Shiatsu et documenté. En revanche, je vous propose d’aborder votre culture du Shiatsu d’une autre manière.

Le Shiatsu, qu’est-il fondamentalement? Certes, une technique de soin corporel, une discipline « énergétique » (attention: le concept d’énergétique est très galvaudé, durant la formation nous aborderons et éclaircirons ce précepte que beaucoup rendent et pensent ésotérique), un cheminement et une évolution personnel etc….

Pour ma part le Shiatsu se vit, se pratique, se respire. Il n’est pas du domaine du savoir mais du domaine du faire. Il est une science du corps. Pas seulement une science rigoriste, cartésienne et technique; mais une science au sens premier du terme: Savoir.

Le Shiatsu c’est le savoir, la connaissance, la conscience de ce qui crée, habite, anime, fait vibrer nos corps et l’individu. Il ne suffit pas tant de connaitre la mécanique, mais plutôt sentir ce qui le fait vivre. S’appuyant sur cette perception, le Shiatsushi (terme japonais pour désigner le praticien de Shiatsu)  entre en résonance avec le Jusha (le receveur) pour redonner, distribuer, harmoniser la vitalité.

La respiration, le souffle (Ki en japonais)est présent partout et anime, donne vie à L’Être. Le Shiatsu accorde ce principe vital, il nourrit et stimule la capacité de régénération de chacun.

Alors si vous avez encore des interrogations sur cette méthode issue de la médecine japonaise, je vous invite à contacter l’ENTS et à suivre la formation qui répondra à vos questions à son sujet.